Macron aux journalistes : le bordel, «c'est vous qui le mettez»

LE SCAN POLITIQUE - Au surlendemain de sa saillie très commentée, le chef de l'État a regretté que «les gens» s'intéressent aux «péripéties» plutôt qu'à «la vie du pays».

Lire la suite: http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan...