Affaire Ramadan : « Nous restons tragiquement aveugles aux “racines du mal” de l’islamisme »

Le philosophe Abdennour Bidar lance « un cri d’indignation et d’alarme » en direction des élites qui accordent trop d’attention aux « prestidigitateurs » néoconservateurs.

Lire la suite: http://www.lemonde.fr/idees/article/2017...