Pas de sélection à l’université, vraiment ?

Camille Stromboni analyse le décalage existant entre le discours du gouvernement et la réalité de la réforme à l’entrée de l’université, qui risque de provoquer des réveils douloureux pour les lycéens et leurs familles.

Lire la suite: http://www.lemonde.fr/campus/article/201...