Une militante d’Amnesty International poursuivie pour « délit de solidarité »

Martine Landry, retraitée, encourt jusqu’à 30 000 euros d’amende et cinq ans de prison pour avoir aidé deux migrants mineurs. Son procès se tient mardi à Nice.

Lire la suite: http://www.lemonde.fr/societe/article/20...