Notre-Dame-des-Landes : une semaine d'expulsions et de heurts

Depuis lundi, 2500 gendarmes ont délogé progressivement la plupart des zadistes qui occupaient illégalement l'ancienne zone du projet d'aéroport. Mais les zadistes ont été rejoints par des militants venus en découdre. Le week-end est marqué par de nouvelles violences alors que l'avenir du site, lui, reste en suspens.

Lire la suite: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/...