En Tanzanie, les Masai sont rejetés hors de leurs terres au nom de la protection de la nature

Un rapport du Oakland Institute dénonce des intimidations envers les éleveurs qui pâtissent de conflits fonciers et doivent céder la place aux touristes et aux chasseurs.

Lire la suite: http://www.lemonde.fr/planete/article/20...